Comment j’ai trié mon placard de salle de bain

Si toi aussi tu as envie d’un placard de salle de bain qui ne ressemble plus à une déchetterie miniature lorsque tu l’ouvres tous les matins alors cet article est pour toi !

Là certains me diront « euh, quand même, une déchetterie… elle y va fort… » Ben moi, en tout cas, mon placard avant c’était ça : une montagne de produits en tout genre, jamais finis, périmés, en mode « achat en gros » (parce qu’il y avait une méga promotion au supermarché !) ou miniature (oui tu sais les fameux échantillons gratuits !!). Mais ça, c’était avant…

Comment faire en sorte que mon placard reste rangé, avec des produits de qualité, non périmés, bon pour ma peau et le tout sans me ruiner ? Voici mes astuces en deux articles qui me permettent de faire des économies en évitant l’achat de multiples produits que je ne finis jamais, qui coutent chers, sont néfastes pour ma santé et qui finissent par s’entasser dans mon placard.

bath-1552882 questions pour trier son placard de salle de bain

1. De quoi ai-je vraiment besoin ?

Pour y répondre, j’ai ouvert mon placard et j’ai essayé de me souvenir quand j’avais utilisé chacun de ces produits pour la dernière fois et j’ai notamment examiné leur date de péremption…

Si l’un d’eux était périmé je l’ai jeté, si je ne l’avais pas utilisé depuis 1 an je l’ai jeté aussi… J’avais l’habitude de garder les produits 2-3 ans, voir plus, pour finalement ne jamais les utiliser… Combien de crèmes entamées avais-je dans mon placard… sans parler des échantillons ! Tu sais ces fameux petits échantillons dont on se dit un jour que ça pourra servir. Mais au final, ça s’entasse, ça prend de la place et ça ne sert pas ou très peu ! Sans parler de la peau, matière vivante, qui doit s’adapter à de nouveaux produits régulièrement donc de nouveaux produits chimiques…

Finalement, les produits que j’utilisais vraiment régulièrement n’étaient pas si nombreux… Un bon tri de fait !

Salle de bain écologique

Maintenant, avec ce que tu utilises régulièrement tu peux te poser cette question :

2. De quoi sont composés mes produits ?

J’ai longtemps cru qu’acheter un produit de beauté pas cher en supermarché suffisait largement pour ma peau. Puis pour suivre les conseils de mon dermato, j’ai décidé de passer au produit de parapharmacie. Si c’est plus cher, c’est plus efficace ! Mais sincèrement, mes cheveux étaient toujours aussi mal en point, de même pour ma peau. Rien de nouveau sous le soleil !

Après l’arrivée de ma fille, j’ai eu envie comme beaucoup de maman de lui acheter des produits qui n’allaient pas abimer sa belle petite peau de bébé, donc des produits de pharmacie bien sûr… Mais c’est là que tout s’accélère… Bébé et sa peau toute douce ne deviennent plus qu’un lointain souvenir lorsque l’eczéma sur tout le corps apparait. À 3 mois c’est le début d’un long périple sans réponses et sans solutions… (plus d’infos par ici)

Par conséquent, chaque produit que j’ai pu lui appliquer a fait l’objet d’un dépistage sévère de ma part. Et là une prise de conscience s’est opérée en moi en me penchant sur leur composition : je découvre le carnage… Parabène, phénoxyéthanol et compagnie, autrement dit des cancérigènes, allergènes, perturbateurs endocriniens… Je dis STOP ! ( Tu veux en savoir plus? C’est par !) Certes l’utilisation d’un produit de la sorte occasionnellement n’est peut-être pas si dangereuse, mais quand on y réfléchit bien : combien de produits j’utilise qui en contiennent ? Depuis combien de temps ? Et combien de fois par jour ? Ça fait un sacré cocktail…

Donc adios les produits toxiques ! Pour faire simple, j’ai commencé avec les mentions « Parabène » et « Phénoxyéthanol » : si l’un de ces composants était présent, je m’en suis séparé. Je me suis tournée vers des produits plus sains et surtout plus naturels pour elle, mais aussi pour moi ! J’aime savoir que chaque jour je prends soin de moi. C’est mon geste sympa du matin pour bien démarrer la journée !

La suite dans un prochain article à venir : « Révolution naturelle dans ma salle de bains ! »

Et toi, as-tu une méthode de tri particulière pour tes cosmétiques ?

Pour en savoir plus :

  • Un dossier sur les perturbateurs endocriniens très bien construit du mouvement « Génération Cobayes ».
  • Tu peux consulter ce site du mouvement « Slow Cosmétique » pour savoir comment choisir tes produits

 

4 commentaires sur « Comment j’ai trié mon placard de salle de bain »

  1. Merci pour cet article… J’ai hâte de découvrir ce que tu utilises comme produits.
    Moi perso, les échantillons je les gardent toujours dans ma trousse de toilette et lorsque je voyage j’en profite pour les utiliser.

Laisser un commentaire