La Diversification Alimentaire menée par l’Enfant

J’ai toujours pensé qu’à l’âge de l’introduction des aliments on commence à nourrir un bébé avec des purées. Mais au fil de mes lectures, j’ai découvert qu’une autre alimentation des bébés était possible : une manière de faire qui favorise l’autonomie alimentaire que l’on appelle la Diversification Alimentaire menée par l’Enfant (DME).

Ce n’est pas une méthode d’alimentation, mais plutôt un moyen d’éveil à la nourriture. On ajoute des aliments complémentaires à l’allaitement à la demande qui reste la base essentielle de l’alimentation. Donc, je parle ici pour des bébés allaités à la demande et je n’ai pas l’expérience pour d’autres types de situations.

Ce que je vais tenter de faire c’est une présentation du principe, mais surtout, te raconter notre expérience. Je te donnerai à la fin des sites ressources pour approfondir le sujet si tu le souhaites.

Pour commencer

(Parfois il vaut mieux un dessin qu’un beau discours… Merci encore une fois Bougribouillons !)

dme_maj_01

dme_maj_02

Nous avons commencé avec Alicia vers ses 6 mois. Elle tenait assise sur nos genoux et présentait une grosse envie pour essayer de mettre à la bouche tout ce que nous mangions. Nous avons commencé par des morceaux de banane, de pomme, des carottes cuites, des oranges… Lorsqu’elle avait 6 mois, elle avait déjà deux dents et elle a très vite compris comment s’en servir pour racler la pomme qu’elle grignotait au fur et à mesure. Le fait d’avoir déjà quelques dents est un bon indicateur pour commencer mais pas une condition. Un bébé peut manger des morceaux juste en mâchant des aliments avec ses gencives s’ils sont assez mous.

Le principe essentiel : bébé mange ce que nous mangeons

Mais attention : une alimentation saine et variée ! Alors oui, au début, nous n’avons pas commencé par lui donner exactement la même chose sinon nous étions obligés de manger des légumes vapeur tous les jours ! Mais lorsque je faisais un plat je mettais toujours de côté des aliments que je cuisais à part à la vapeur, sans sel, ni épices pour qu’elle puisse manger le même type d’aliments, mais sous une autre forme. Puis, au fur et à mesure qu’elle a grandi, elle s’est mise à manger comme nous. Tout ce que nous lui proposions restait adapté à son développement. Pas de pizza, frites, dessert, etc… Du coup notre propre alimentation s’en est trouvée aussi modifiée.

Combien de fois par jour ? Au début nous avons commencé avec une fois par jour à midi, car elle était présente aux repas. Puis, après quelques mois nous avons adapté nos horaires de repas pour manger avec elle le soir aussi. Il n’y a pas vraiment de contrainte : l’allaitement à la demande lui donne ce dont elle a besoin quand elle a besoin. Plus elle grandit, plus elle mange et moins elle a besoin de lait.

Les allergies alimentaires et les recommandations traditionnelles

La DME permet une approche simplifiée qui suit le développement de l’enfant en commençant principalement par les légumes et les fruits. Tu trouveras ici un schéma d’introduction très clair.

dme1
6 mois : vive le brocoli !

dme_maj_03dme_maj_04

La DME pour favoriser l’autonomie

Pour nous, la DME était une vraie continuité de l’allaitement à la demande, de la motricité libre et du portage. Tous nos choix pour Alicia étaient guidés par le fait de la considérer comme une personne qui a des besoins et peut faire des choix. Tout comme l’allaitement c’est elle qui décidait de ce qu’elle mangeait, dans la quantité qu’elle souhaitait. Je mettais devant elle quelques aliments et je la laissais explorer. Le but n’était pas de la nourrir, mais de la laisser s’éveiller elle-même à la nourriture pour que dans quelques mois ce soit elle qui se nourrisse toute seule. Il faut absolument retenir que les premiers mois l’enfant ne se nourrit pas, il découvre.

Ainsi la découverte de l’alimentation a commencé pour nous et pour elle sans stress, tout en lui faisant confiance. Nous pouvions prendre des repas ensemble, elle regardait et imitait nos gestes. Elle se concentrait longtemps pour arriver à attraper ses morceaux et nous pouvions lire une grande fierté sur son visage lorsqu’elle réussissait. Nous la laissions toujours s’en saisir par elle-même sans intervenir pour lui donner dans la main. Vous n’imaginez pas le nombre de fous-rire ou de photos que nous avons prises avec Alicia le sourire aux lèvres et la bouche pleine !

dme2
1 an : même les os de poulet y passent !

Quelques questions que l’on nous a posées…

Comment fera-t-elle pour apprendre à manger avec des couverts ?

C’est très simple. Les bébés apprennent par imitation. Donc ils font de même pour apprendre à manger. Il nous voit mettre des aliments à la bouche, mastiquer, et notamment utiliser des couverts. Lorsque l’intérêt pour la préhension des aliments avec ses mains a été assouvi, Alicia a eu envie de tester la cuillère par elle-même. Par moments, nous lui mettions quelques aliments dans une cuillère à côté d’elle et la laissions sans saisir pour trouver le chemin vers sa bouche. Naturellement, elle s’est mise à utiliser des couverts. Néanmoins aujourd’hui Alicia continue d’utiliser régulièrement ses mains pour manger lorsque ça devient trop difficile ou contraignant avec la cuillère. Est-ce une conséquence de la DME ? Je me pose toujours la question… 🙂

Comment apprendre à manger proprement ?

Tout dépend des personnes : pour certains, laisser l’enfant « patouiller » n’est pas un problème, pour d’autres par contre c’est plus difficile de lâcher prise. Bien sûr Alicia en mettait partout comme tous les enfants ! La patouille ne me gêne pas et j’aime l’idée de pouvoir laisser les enfants exprimer ce besoin, du moins au début. Plus elle a grandi, plus nous l’avons encouragé à manger sans en mettre par terre. Mais tant que la dextérité pour gérer la cuillère n’est pas installée, cela est inutile.
Par contre, je suis sensible aux tâches. Et là, ça m’a demandé un sacré laché-prise. Je n’aime pas faire la lessive et ça m’a demandé une grosse dose de patience. Alors dans ce cas-là on s’équipe ! Je lui ai acheté un tablier en guise de bavoir qui la recouvrait entièrement comme ça plus de soucis ! Un bon coup de lingette ou gant de toilette à la fin sur le visage, les mains sous le robinet et c’est reparti ! Pour le sol nous avons essayé le coup de la bâche par terre, mais au final il faut aussi la nettoyer donc je n’ai pas trouvé ça très pratique. Si vous avez un chien à la maison par contre j’y vois une grande utilité !

dme3
18 mois : impossible de lui faire manger ses pâtes avec une cuillère. C’est trop rigolo d’utiliser les mains !

dme_maj_05

Le réflexe de régurgitation

Comme son nom l’indique c’est un réflexe, c’est donc inné. Tous les bébés savent le faire. Mais j’avoue que lorsque ça arrive c’est impressionnant. Les premières fois, je regardais ma fille en me répétant au fond de moi : « elle est capable, elle va y arriver, elle est capable, elle va y arriver, je lui fais confiance… » Je retenais mon souffle jusqu’à ce que le morceau sorte. Nous n’avons jamais eu aucun souci ou problème d’étouffement. Elle a toujours su sortir ce qui la gênait.

Lorsqu’elle a commencé à savoir bien croquer, elle réussissait à arracher des petits morceaux de pomme, mais trop petits pour les mâcher, du coup elle régurgitait souvent. Pour son confort j’ai préféré lui donner des morceaux de pommes plus mous, légèrement précuits ce qui a simplifié les choses pour elle. Par contre, je sais que certains peuvent en arriver à vomir. Nous n’avons jamais eu ce cas de figure, mais de ce que j’en ai appris, il est possible que ce soit un indicateur qui montre que c’est trop tôt pour le bébé en question… Autant continuer l’allaitement et essayer plus tard. Un bébé peut se nourrir exclusivement du lait maternel jusqu’à l’âge de un an environ !

Une chose importante : les repas doivent être des moments « sympas » ! Donc si ça devient trop stressant pour les parents je pense qu’il vaut mieux adapter le principe ou arrêter et passer à un autre type de diversification.

L’idée principale à retenir

Prendre son temps et faire confiance à son enfant ! Le laisser découvrir à son rythme et apprendre à manger par lui-même petit à petit, sans pression, ni pour l’enfant ni pour les parents.

Après tout ça, si tu as des questions n’hésite pas à me contacter, je répondrais avec plaisir !

Belle aventure dans la DME !

Ressources :

Un commentaire sur « La Diversification Alimentaire menée par l’Enfant »

  1. J’ai fait comme toi premier enfant diversification classique avec purée puis pour le 2eme j ai commence par la dme j ai trouvé ca super pour l eveil de l enfant meme si un peu flippant au début… mais on apprend vite à leur faire confiance. Et puis au bout de quelques semaines je suis passée à du mixte purée et DME car je trouvais cela plus pratique d avoir des purées sous la main en fonction de mon menu pas toujours bien adapté au petit bout. Et il gère super bien les 2.

Laisser un commentaire